Ecole de Musique Vincent d'Indy, Saint-Laurent de Mure, Saint-Pierre de Chandieu, près Lyon

Interventions extérieures

Jardins musicaux à la crêche

On peut considérer que l’enfant à un instinct musical.
Entre la 17ème et la 19ème semaine, le fœtus entend, il perçoit le son du cœur, le bruit régulier du sang dans l’artère utérine et le son de la voix de sa mère. En mesurant l’accélération de son rythme cardiaque, on peut démontrer que le fœtus réagit à la musique. 

© Laurent Thion - Ecole de musique Vincent d'Indy Il a également appris les intervalles consonants et dissonants liés à la nature du système auditif.
S’il semble que ce système est différent selon les cultures, les berceuses au tonalités descendantes, douces et répétitives sont universelles.



Les jardins musicaux à la crèche destinés aux nourrissons participent à cette démarche d’éveil. Les ateliers et jardins musicaux initient les tout-petits, dès 6 mois,  à la découverte du monde sonore à travers les histoires, le jeu, le mouvement, la danse et le chant en s’appuyant sur le rythme et la percussion.
Les animations sont bi-hebdomadaires et d’une durée de 30 minutes.

Interventions en milieu scolaire

Avec trois cycles de l’école primaire, la pratique du chant s’établit comme colonne vertébrale de toutes les activités d’éducation musicale.

© Laurent Thion - Ecole de musique Vincent d'Indy Du chant qui facilite la mémorisation jusqu’aux recherches polyphoniques (faire entendre simultanément plusieurs voix différentes superposées les uns aux autres, par l’intermédiaire de chants pratiqués en canon. Le spectre est large, les possibilités d’épanouissement vocal sont nombreuses.
La chorale à l’école est un lieu d’apprentissage, de créativité et de valorisation des compétences des élèves.

Les établissements scolaires se dotent d’instruments : percussions mais également des instruments fabriqués par les enfants à partir d’objets détournés multipliant ainsi les possibilités d’expression.


Issus du Centre de Formation des Musiciens Intervenants (CFMI), les intervenants scolaires accompagnent les enseignants dans cette démarche éducative.

Contrat Enfance Jeunesse

Fondé sur la base d’une convention signée entre les municipalités et la Caisse des Allocations Familiales (CAF), le Contrat Enfance Jeunesse s’adresse aux jeunes de 6 à 18 ans. Une équipe d’animateurs propose des activités sportives et culturelles, en temps périscolaire (à l’heure du déjeuner par exemple).
L’école de musique s’implique dans ces actions en partenariat avec les associations culturelles des communes concernées.
En convention avec les acteurs locaux, une initiation instrumentale ludique est proposée aux enfants qui le désirent. Cette démarche organisée sans contrepartie financière pour les familles, trouve son aboutissement dans une ou plusieurs représentations publiques.